16e dimanche - A

Publié le 19 Juillet 2020

Sg 12, 13.16-19 ; Ps 85 (86) ; Rm 8, 26-27 ; Mt 13, 24-43.

 

Il me semble que, dans les paraboles de ce jour, Jésus fait l’éloge du petit. La petitesse de la graine de moutarde. Le bon grain est si petit, lui aussi, qu’on peut y mêler de l’ivraie sans que cela se remarque. La petitesse du levain par rapport au reste de la pâte. Notre monde a tendance à se tourner vers ce qui est grand, fort, ce qui brille… c’est un leurre.

 

            Le Seigneur nous livre plusieurs messages. C’est la richesse des paraboles de n’être pas à sens unique.

 

Message d’espérance. Ne soyons pas dupes. Si le champ, c’est le monde, nous sommes aussi le champ. En chacun(e), le Seigneur a semé du bon grain. L’Adversaire y a aussi semé sa mauvaise herbe du Mal. Les deux sont en nous. Mais le Seigneur ne veut pas de jugement prématuré, de grands nettoyages pour ne garder que les purs, les « bons ». Non, le Seigneur garde espoir jusqu’au bout. Même un seul tout petit grain entouré de ronces peut finir par germer, pousser, de venir un arbre. Le Seigneur patiente car il est plein d’amour. Il sait que le meilleur peut encore germer en nous, en chacun.

« A tes fils tu as donné une belle espérance :

après la faute tu accordes la conversion. » (Sg, 1ière lecture)

 

Message d’espérance donc et invitation à la patience pour nous aussi. Il y a le mal qui prolifère, mais nous avons à laisser à Dieu le jugement et le choix du moment de la moisson. Alors Dieu dira aux moissonneurs (les anges selon l’explication rapportée par Matthieu) : Enlevez d’abord l’ivraie, lié-la, jetez-la au feu. Dieu exerce le jugement. Pas d’amour vrai sans jugement et jugement vrai, lui aussi.

 

Notre part, là-dedans ? Nettoyer notre part de champ, notre cœur, biner, sarcler, arroser… garder confiance et laisser germer le grain semé par Dieu en nous, même (surtout) s’il nous semble qu’il y en a si peu et qu’il est si petit. Comme le grain, abandonnons-nous au Seigneur avec confiance.

 

Sr Annick

Rédigé par Sr Annick Somville

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article